Aider son enfant à aborder sereinement la rentrée grâce à la sophrologie.

La rentrée des classes approche et ce n’est pas un stress que pour les parents.

On a souvent tendance à penser que les enfants ne subissent pas de stress et qu’il est réservé aux adultes.
Pourtant les enfants aussi peuvent se sentir inquiets : angoisse par rapport aux contrôles, à la réussite scolaire mais aussi s’ils vont se faire des amis, être dans la même classe que leurs copains/copines… Ils ont leurs propres sujets de stress et la sophrologie leur permet de s’apaiser facilement.

Je voulais donc vous proposer un article avec des exercices de sophrologie adaptés pour vos enfants. Ils pourront les reproduire facilement à la maison ou à l’école pour les aider à aborder la rentrée en toute sérénité !

Gérer le stress avant un contrôle.

Une angoisse récurrente.

S’il y a bien une problématique qui revient souvent avec les enfants en cabinet, c’est l’angoisse liée aux contrôles à l’école. Ils jalonnent le parcours scolaire par le contrôle continu et peuvent être une grande source de stress et de difficulté pour certains.
C’est donc une angoisse qui reste présente tout au long de l’année et qui peut rendre la scolarité très oppressante pour l’enfant.

Ici, un exercice de respiration abdominale peut être très très efficace, facile à faire partout même pendant un contrôle. Ceux qui lisent régulièrement mes articles savent de quel exercice je vais parler parce que c’est l’un de mes favoris !

Les consignes du chauffage corporel :

Pour cet exercice, votre enfant doit se placer debout, les pieds écartés de la largeur du bassin, les genoux déverrouillés, le dos bien droit. Il place une main sur son ventre et l’autre main dans le bas de son dos, sur ses lombaires. Puis il peut fermer les yeux.

Inspirer profondément par le nez en gonflant le ventre et souffler doucement par la bouche en essayant de le dégonfler comme un ballon. Puis reprendre une respiration normale et prendre quelques instants pour accueillir les ressentis.

Faites cet exercice 3 fois puis le refaire 3 fois en penchant légèrement la tête en arrière et 3 fois en penchant légèrement la tête en avant.

chauffagecorporel
Une main sur le ventre et l’autre sur les lombaires.

Un exercice à adapter.

Pendant l’exercice, proposez à votre enfant d’imaginer le calme et de le visualiser sous la forme d’une couleur par exemple qui remplit son ventre et se diffuse dans tout son corps. N’hésitez pas à l’inviter à faire le mouvement doucement sans trop exagérer les respirations mais simplement en ressentant bien le mouvement de son ventre.

Cet exercice est à faire à la maison aussi souvent que possible ou quand le besoin s’en fait sentir, par exemple avant un contrôle (soit la veille au soir et/ou le matin avant d’y aller). Mais il peut aussi être fait pendant le contrôle en restant assis ou alors juste avant d’entrer dans la classe. Il suffit alors de poser la main sur le ventre et de respirer en gonflant et en dégonflant le ventre.

Renforcer la confiance en soi.

Améliorer la relation aux autres.

Un autre point de la scolarité qui peut provoquer de l’inquiétude chez certains enfants timides est la relation avec les autres. Aborder les autres pour se faire des amis ou encore être interrogé et devoir prendre la parole en public sont des facteurs angoissants.

Là encore, un exercice à pratiquer de manière régulière à la maison pour booster la confiance en soi permet de se sentir plus apte à affronter ces défis du quotidien.

Les consignes des hémicorps.

Pour cet exercice, votre enfant doit se placer debout, les pieds écartés de la largeur du bassin, les genoux déverrouillés, le dos bien droit. Les bras le long du corps, la tête droite dans le prolongement de la colonne vertébrale. Puis il peut fermer les yeux.

Basculer le poids du corps sur la jambe droite.
Inspirer par le nez en levant le bras droit au dessus de la tête.
Bloquer la respiration et étirer tout le côté droit puis relâcher et revenir en position initiale en soufflant par la bouche.
Prendre quelques secondes pour accueillir les ressentis.

Bloquer la respiration et étirer tout le côté

Faire cet enchaînement 3 fois à droite, 3 fois à gauche et une dernière fois avec les deux bras en même temps.

Se voir fort.

Pendant cet exercice, proposez à votre enfant de se voir grandir, de se voir grand et fort.
Il peut imaginer qu’il fait grandir son côté droit en premier et vous pouvez l’inviter à bien percevoir comme son côté étiré en premier a l’air immense et fortifié par rapport à l’autre.

Puis il peut observer que la confiance en lui rempli tout son corps, se diffuse en lui et lui donne une force gigantesque qui lui permet de parler devant toute la classe pour un exposé ou une interrogation orale, de parler aux autres élèves pour se faire des amis, etc…

Comme d’habitude, cet exercice est à pratiquer sans modération et aussi souvent que possible.

Canaliser l’énergie.

Rester assis toute la journée.

Il peut être très difficile voire même une réelle souffrance pour certains enfants de devoir rester assis toute la journée à écouter. En tant que formatrice de sophrologie, il n’est pas rare du tout que les stagiaires s’aperçoivent à quel point cela est difficile alors imaginez un enfant qui a beaucoup d’énergie à dépenser !

Là aussi, la sophrologie peut l’aider à éliminer son trop plein d’énergie pour remobiliser son attention en classe avec un exercice simple : le pompage des épaules.

Les consignes du pompage des épaules.

Votre enfant doit se placer debout, les pieds parallèles écartés de la largeur du bassin, les genoux légèrement fléchis, le dos droit et les épaules relâchées. Les bras sont le long du corps. Les yeux sont fermés.

Inspirer profondément par le nez en serrant les poings, bloquer la respiration et faire des mouvements de haut en bas avec les épaules.

Des mouvements de haut en bas avec les épaules.

Puis souffler fort par la bouche en ouvrant les mains. Reprendre une respiration naturelle et accueillez vos ressentis quelques secondes.

Faire cet enchaînement 3 fois de suite.

Expulser le trop plein d’énergie.

Pour cet exercice, je conseille d’imaginer faire tomber l’énergie de ses épaules en les secouant ou alors d’imaginer pomper l’énergie et l’envie de remuer dans les mains et de l’envoyer vers le sol en soufflant par la bouche.

C’est un exercice très bien à faire le matin ou alors au retour de la récréation avant de s’installer de nouveau.

Vous pouvez aussi lui proposer d’autres exercices que je vous montrais dans l’article pour canaliser l’énergie des enfants.

Voilà pour ces exercices ! J’espère que cela pourra aider vos enfants à aborder la rentrée avec davantage de sérénité car ils possèderont des outils efficaces à utiliser au quotidien pour se sentir plus à l’aise.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le sauvegarder sur Pinterest ou à le partager !